REP + WALLON

Le {{réseau REP+ }} (anciennement RAR, puis ECLAIR) {{Henri Wallon de Garges-lès-Gonesse}} fédère les {{écoles maternelles Curie et Prévert}}, des {{écoles élémentaires Curie}}, {{Prévert}} et {{Saint-Exupéry}}, des {{groupes scolaires Daudet}}, {{La Fontaine}} et le {{Collège Henri Wallon}}. Cette association a pour objectif de développer les synergies entre les équipes pédagogiques des écoles et du collège. Elle favorise une meilleure connaissance et un accompagnement plus pertinent de la scolarité des 2050 enfants scolarisés.

Accueil > Collège Henri Wallon > Archives. > De l’Opéra dans le MP3 > Madame Butterfly - PUCCINI

Madame Butterfly - PUCCINI

dimanche 13 février 2011, par M. Delavaud

Madame Butterfly est un opéra italien en trois actes de Giacomo Puccini, représenté pour la première fois à La Scala de Milan le 17 février 1904.

Découvrez la playlist Butterfly avec Herbert von Karajan

Au début du XXe siècle, dans la ville japonaise de Nagasaki, Cio Cio San est une jeune japonaise de 15 ans. Cio-Cio-San signifie en japonais « Madame Papillon ». Cette geisha* est amoureuse de Pinkerton, un officier américain de passage.

Elle l’épouse malgré l’hostilité des siens, mais autant Cio Cio San prend la cérémonie très au sérieux, autant l’officier la considère comme un jeu sans lendemain.

Après le mariage et lui avoir fait un enfant, Pinkerton repart en mission en Amérique, laissant sa « femme » qui l’attend. En effet, espérant son retour, elle lui reste fidèle, et refuse toutes les propositions de mariage.

Un diplomate américain, Sharpless, rend visite à Madame Butterfly. Il se trouve très peiné de la situation car il mesure l’énorme malentendu. Il lui annonce que Pinkerton va revenir au japon bientôt, sans lui dévoiler que Pinkerton s’est marié entre-temps en Amérique.

Trois ans plus tard, Pinkerton revient au Japon avec sa nouvelle épouse américaine. Quand Butterfly comprend la situation, elle leur abandonne son enfant et se donne la mort par jigai* en se poignardant.

*Geisha : dame de compagnie réservée à une clientèle très aisée au Japon.

*Jigai : suicide rituel pratiqué par les femmes au Japon.

- Pour écouter l’Opéra Madame Butterfly

- Un extrait vidéo de la scène finale